jeudi 1 juin 2006

Jeudi de juin

Y2Mars
Dégingandé maîtrisé : c'était ça ton style de danse. Tes pieds restaient dans un périmètre très restreint, tes bras balançaient le long de ton corps aléatoirement courbé, et tes jambes étaient des ressorts. Il fallait regarder ta tête pour voir que tout passait d'abord par là. C'est elle qui imprimait le rythme, et le reste suivait. Les notes, les cascades de notes et l'ivresse ou la consternation qui en découlait, tout cela n'a jamais failli. C'est important les choses qui ne s'effilochent pas. Ce sont peut être celles qui nous gardent vivants. Comme les amis, le vin, la bonne bouffe. Des valeurs sûres. Et puis, pouf, éclair noir : il reste les amis, le vin, la bonne bouffe, mais tout s'effiloche. Le temps qu'on ne sentait pas fait l'effet d'une perfusion définitive, parce ce que manquent : ton sourire, tes éclairs bleus, ton ironie, tes anecdotes, tes compulsions, tes déprimes de rentrée, tes bagouzes, tes euphories, ta douce présence, Yann, qui enveloppait tous ceux qui t'approchaient.
Quelle vitesse ça oui, mais ça alors quelle douceur !
nat

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Your are Excellent. And so is your site! Keep up the good work. Bookmarked.
»

Anonyme a dit…

I find some information here.